ECO PTZ 2016

ECO PRET A TAUX ZERO 2016

 

 

Faires des économies d’énergie, c’est avant tout bon pour vous et surtout « vert » pour notre planète. Solution ? Diminuez le rejet de gaz à effet de serre ou plutôt … réduisez votre facture énergétique en améliorant la performance énergétique de votre logement, à terme plus confortable. Pour ce faire, financez vos économies d’énergie, optez pour l’éco-prêt à taux zéro !

Un engagement du Grenelle Environnement

Comme son nom l’indique, l’éco-prêt à taux zéro, dépourvu d’avance de trésorerie et d’intérêts est un « encouragement financier » en faveur des économies d’énergie et des énergies renouvelables.

Permettant de financer l’amélioration énergétique et accélérer les rénovations thermiques lourdes, notamment des logements, pour ainsi amoindrir les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre, la loi de finances 2009 liée à l’éco-PTZ est désormais opérationnelle.

Octroyant jusqu’à 30000 euros de prêt aux propriétaires d’un logement ancien, c’est-à-dire achevé avant le 1er janvier 1990, seules les banques partenaires de l’Etat sont autorisées à diffuser un éco-PTZ.

Rappelons qu’il ne peut être accordé qu’un seul Eco-prêt à taux zéro par logement. Par contre, un même personne disposant de plusieurs logements peut jouir de plusieurs éco-prêts à taux zéro au titre de chaque logement.

Distribué par les établissements bancaires suite à la prise de connaissance du devis détaillé des travaux à réaliser, l'éco-PTZ est remboursable sur une durée allant jusqu'à 15 ans.

Par ailleurs, l’obtention d’un éco-PTZ doit être suivie d’un justificatif de la part de l’emprunteur une fois les travaux achevés.

Pour une meilleure démarche dans l’obtention d’un éco-PTZ, le ministère du développement durable conjointement avec l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) ont mis à la disposition du public de nombreuses informations, tels que les types de travaux envisageables, les financements accessibles… à travers des documents pratiques touchant des cas particuliers représentatifs du parc français du logement.

Pour faciliter la demande de prêt, il est fondamental de bien méditer tous les détails sur le projet avant de se lancer. Par la suite, veiller à ce que l’on soit bien renseigné et bien conseillé auprès de professionnels tels que les espaces info énergies. Quand les renseignements sont bien fournis, il est alors temps de penser à acquérir des devis en contactant entreprises et artisans. Le projet, une fois bien conçu, faire remplir le « Formulaire type-Devis » par les spécialistes et techniciens qui réaliseront les travaux puis remettre le document à l’organisme de financement (banques …).

Travaux indispensables liés à l’efficacité énergétique, plus exactement aux travaux de rénovation thermique, il existe une liste réglementaire et limitative des travaux préalablement attesté par l'établissement prêteur : isolation thermique des murs extérieurs, isolation thermique des fenêtres et portes, isolation thermique de la toiture, travaux d’installation d’équipements de chauffage alimenté en énergie renouvelable. A savoir qu'aucun de ces travaux ne peut être financé seul ; le projet devra au minimum comporter deux de ces travaux.

Rien de plus beau qu’un éco-PTZ ! Cependant, rappelez-vous constamment ceci : un crédit est un engagement, il doit inévitablement être remboursé. Ainsi, méditez-vous bien avant de vous lancer !